•  

    Bonjour mes ami(e)s

     

    Je vous souhaite un bon jeudi ainsi

     

    qu'une bonne fin semaine.

     

    Gros bisous.

     

     

     

    Mon billet étant trop long sur les fleurs de Noël, je vous donne rendez-vous lundi 21 pour une deuxième partie. 

     

     

     

     

    Il suffit de mentionner Noël pour conjurer des images de fleurs rouges et blanches fraîchement coupées nichées parmi du feuillage vert foncé. Après tout, ce sont les couleurs de Noël. Vous ignorez peut-être que ces couleurs et ces fleurs de Noël sont enveloppées de symbolisme et le produit de légendes.

     

    Symbolisme des couleurs des fleurs de Noël

    Les couleurs traditionnelles de Noël se retrouvent souvent dans les bouquets et les arrangements de cette période. Bien qu’elles soient vives et gaies, ce n’est pas la raison pour laquelle elles ont été choisies. En fait, les couleurs rouge, blanche, verte et dorée proviennent du symbolisme religieux chrétien lié à la naissance du Christ.

     

    blanc – pureté, innocence et paix

    rouge – le sang du Christ

    vert – éternité ou vie éternelle

    or ou argent – l’étoile de Bethléhem

    blueu – la Vierge Marie

     

    Fleurs et plantes de Noël populaires

    Alors que vous pouvez transformer presque toutes les fleurs en fleurs de Noël en les associant aux couleurs de Noël, certaines d’entre elles ont leur propre réputation en tant que fleur de Noël.

     

     

    Poinsettia

    Le ravissant poinsettia est devenu le symbole des fêtes de Noël grâce à son feuillage vert surmonté de fleurs vives. Bien que la fleur ne soit pas vraiment une fleur mais soit faite de feuilles colorées, appelées bractées, elle jette une tache de couleurs pendant les fêtes. Sa couleur va du blanc pur à des teintes de rose et de rouge avec beaucoup de variétés panachées. Originaire des montagnes mexicaines, cette fleur de Noël a une histoire haute en couleur.

     

     

     

    Légende du poinsettia

     

    Selon la légende mexicaine, une jeune fille nommée Maria et son frère Pablo furent les premiers à découvrir le poinsettia. Les deux enfants étaient très pauvres et ne pouvaient apporter aucun cadeau au festival de la veille de Noël. Ne voulant pas arriver les mains vides, ils s’arrêtèrent au bord de la route et  cueillirent un bouquet de mauvaises herbes. Une fois arrivés au festival, ils furent grondés par d’autres enfants à cause de leur cadeau misérable. Mais, lorsqu’ils posèrent les herbes près de l’enfant Jésus dans la mangeoire, les poinsettias éclatèrent en fleurs d’un rouge brillant.

     

     

     

     


    42 commentaires
  • Bonjour mes ami(e)s

     

    Je vous souhaite un bon lundi ainsi

     

    qu'une bonne semaine.

     

    Gros bisous.

     

     

       

    La Scala dei Turchi  en Sicile se dresse entre deux plages de sable fin, offrant un immense escalier naturel de calcaire... Cette longue paroi rocheuse est réputée pour son blanc immaculé qui contraste avec les eaux turquoises.

     

     

    La Sicile est la plus grande île de la mer Méditerranée. Son chef-lieu est Palerme, sa langue officielle est l'italien, mais elle a sa propre langue parlée et écrite, le sicilien.
     
    La Scala dei Turchi se trouve au sud-ouest de l'île dans la région d'Agrigente. Agrigente est un région mais c'est aussi une ville perchée en haut d'une colline. Elle est connue pour les ruines de l'ancienne ville d'Akragas et pour la vallée des Temples, un vaste site archéologique comprenant des temples grecs bien préservés.  

     

     

     

    La Scala dei Turchi est formée par une falaise blanche, constituée d'organismes planctoniques. Ces roches témoignent de la crise salinienne de Messin, survenue il y a environ 6 millions d'années. La forme typique de la falaise en forme d’escalier est liée à un processus d’érosion.
     
    Cette falaise surplombe la mer le long de la côte de Realmonte et de Porto Empedocle. Une fois que vous atteignez le sommet de la falaise, vous pouvez admirer le panorama d'Agrigente à Capo Rossello.

     

     

     

     
    Son nom se traduit littéralement par "l'escalier des Turcs", une appellation qui date des incursions des pirates sarrasins, arabes, nommés turcs par erreur de la part des siciliens. Cette appellation est liée à la légende selon laquelle le golfe formé par la falaise abritait des navires de pirates qui gravissaient les marches de la paroi rocheuse. On l'appelle plus généralement la plage d'Agrigente.
     
    La plage a été popularisée par les romans d'Andrea Camilleri , dans lesquels le lieu est mentionné.

     

     

     


    70 commentaires
  •  

    Bonjour les amies,

     

     

    Je vous souhaite un bon lundi ainsi qu'une bonne semaine. Bisous. 

     

    Toujours une suite de ruines, çà sera la fin. 

     

    26. Ellorâ, Inde

     

    ruines et vestiges les plus impressionnants du monde

    Flickr – Kunal Mukherjee

    Ellorâ, un site archéologique indien, est surtout connu pour ses grottes. Il en existe 34 et ces structures ont été excavées d’une paroi verticale des collines Charanandri.

     

     

    27. Montezuma Castle National Monument, Arizona, Etats-Unis

     

    ruines et vestiges les plus impressionnants du monde

    Flickr – Steven Reynolds

    Vous pouvez découvrir ces habitations troglodytiques très bien conservées dans le Montezuma Castle National Monument en Arizona. Elles ont été construites par le peuple amérindien des Sinaguas.

     

    28. Éphèse, Turquie

     

    ruines et vestiges les plus impressionnants du monde

    Flickr – Kunal Mukherjee

    Ancienne cité grecque sur la côte ionienne, Éphèse était surtout célèbre pour son temple d’Artémis. Le temple, l’une des Sept Merveilles du monde antique, a été en grande partie détruit en 268 après JC par les Goths.


     

    29. Les grottes d’Ajantâ, Inde

     

    ruines et vestiges les plus impressionnants du monde

    Flickr – Kunal Mukherjee

    Similaires aux grottes d’Ellorâ, les grottes d’Ajantâ se composent d’environ 30 monuments bouddhistes taillés dans la roche. La région a été recouverte dans le dense feuillage jusqu’à ce qu’elle fut redécouverte par hasard en 1819.

     

    30. Cobá, Mexique

     

    ruines et vestiges les plus impressionnants du monde

     

    Flickr – Alejandro C

    Non loin des ruines de Tulum, Cobá était une cité maya précolombienne. À son apogée, elle aurait compté plus de 50 000 habitants. La plus haute pyramide du site fait 42 m de hauteur.

     

     

     

     

     

                                                                                      

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique