• Dictons du 26 janvier :


    La Sainte-Mélanie, de la pluie en veut mie.


    Sainte-Paule sec et beau, remplit greniers et tonneaux.

     

    Afficher l'image d'origine 

     

    Vendanges



    Les choses qui chantent dans la tête
    Alors que la mémoire est absente,
    Ecoutez, c’est notre sang qui chante…
    O musique lointaine et discrète !

    Ecoutez ! c’est notre sang qui pleure
    Alors que notre âme s’est enfuie,
    D’une voix jusqu’alors inouïe
    Et qui va se taire tout à l’heure.

    Frère du sang de la vigne rose,
    Frère du vin de la veine noire,
    O vin, ô sang, c’est l’apothéose !

    Chantez, pleurez ! Chassez la mémoire
    Et chassez l’âme, et jusqu’aux ténèbres
    Magnétisez nos pauvres vertèbres,

     

    Paul Verlaine

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Bon mardi. Bises


    6 commentaires
  • Dictons du 25 janvier :


    À la Saint-Paul, l'hiver se casse ou se recolle.


    À la Saint-Paul s'entrebattent les vents, celui qui l'emporte dominera l'an.


    À la conversion de Saint-Paul, l'hiver se rompt le cou, ou pour quatorze se le renoue
    .

    Soleil de St-Priest, abondance de millet.

     

    Les cygnes blancs 

     

     

    LE PETIT CYGNE




    Avez-vous vu le berceau blanc
    Du petit cygne sur l'étang,

    Berceau de vair, berceau de plumes
    Que l'eau berce comme la lune ;

    Oui, ce berceau qui se balance
    Blanc sur des palmes de silence,

    Et qui avance, et qui recule
    Sur l'eau couleur de renoncule,

    Et qui flotte sur des étoiles
    En dérivant comme des voiles.

    L'avez-vous vu ce berceau blanc
    Et le petit cygne dedans,

    Bercé, balancé, avançant
    Les yeux mi-clos, le bec au vent,

    Heureux, heureux comme un enfant
    Sur le dos blanc de sa maman.

     

    Maurice Carême

    Image du Blog mamietitine.centerblog.net

     

    Bon lundi. Bises. 

     


    7 commentaires
  •  Dictons du 22 janvier :


    À la Saint-Vincent tout dégèle ou tout prend.
    À la Saint-Vincent cesse la pluie et vient le vent.
    À la Saint-Vincent, la sève monte dans les sarments.
    À la Saint-Vincent l'hiver quitte sa dent ou la reprend.

     Afficher l'image d'origine

     

    La biche

     

     

    La biche brame au clair de lune


    Et pleure à se fondre les yeux :


    Son petit faon délicieux


    A disparu dans la nuit brune.

    Pour raconter son infortune


    A la forêt de ses aïeux,


    La biche brame au clair de lune


    Et pleure à se fondre les yeux.



    Mais aucune réponse, aucune,


    A ses longs appels anxieux !


    Et le cou tendu vers les cieux,


    Folle d'amour et de rancune,


    La biche brame au clair de lune.

     

    DESSIN BICHE ET SON FAON 

    Maurice Rollinat.

    Bon vendredi et

    bon week end . Bises. 

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique